Une page se tourne…

Après bientôt 2 ans sans écrire une seule ligne, il fallait se rendre à l’évidence et prendre une décision concernant ce blog. Journal de bord de nos nombreuses pérégrinations européennes puis nord-américaines, chronique de notre vie de famille à 3, 4 puis au complet à 5, ce blog représente un peu plus de 5 années bien remplies et heureuses de nos vies. Ouvert quand nous avons quitté la France en 2012, ce blog nous a permis de maintenir le lien avec famille et amis, de laisser une trace écrite de nos impressions d’expatriés, de partager photos et vidéos de notre quotidien. Mais voilà que pour paraphraser un de mes groupes musicaux favoris « nothing lasts forever, for all good things it’s true » et l’heure est venue de refermer la dernière page de ce blog. Sans oublier de vous remercier lecteurs, ceux qui ont lu chaque post du tout premier au dernier, ceux qui nous ont rejoint en cours de route, ceux qui ont commenté, ceux qui nous ont lu silencieusement, ceux que ce blog nous a donné la chance de rencontrer en chemin, ceux qui nous sont proches et ceux avec qui, grâce à la puissance d’internet, nous avons échangé sans même nous connaître.

Parce qu’il serait inconcevable de supprimer purement et simplement tous les souvenirs compilés ici, nous sommes en train de transformer ce blog en livre familial, avant fermeture définitive. L’aventure bloggesque s’arrête mais l’Aventure, la vraie continue!

Poster un commentaire

Classé dans Quotidien

Christmas spirit

Il aura donc fallu attendre notre 35ème année pour acheter notre premier vrai sapin de Noël familial. Et tant qu’à faire les choses bien, c’est Super Daddy aidé des deux grands qui est allé scier notre arbre ce matin dans une petite exploitation sylvicole située à 10 minutes de chez nous. Niveau bilan carbone je pense qu’on est mieux qu’avec notre sapin en plastique (made in China) (acheté chez le géant suédois) des dernières années.

A peine rentrés, les enfants surexcités se sont donc mis au travail pour parer notre arbre de ses plus belles décorations. Quelques souvenirs de Finlande, un ornement polonais, l’autre en provenance d’Allemagne, et de nouvelles décorations homemade. Cet arbre est cosmopolite et nous ressemble. Il nous met définitivement dans l’ambiance festive et chaleureuse de la fin de l’année que j’aime tant, sans doute encore plus depuis que j’ai des enfants.

Nous voilà donc parés pour notre premier Christmas américain. Il ne nous manque plus que la neige pour parfaire l’ambiance, les quelques flocons qui tombent depuis ce matin sont prometteurs. Pourvu que ça continue!

3 Commentaires

Classé dans Quotidien

Happy Thanksgiving

Pas de traditionnelle dinde et d’orgie de nourriture pour nous. Pas de Black Friday et de frénésie de consommation non plus. Mais un long weekend de 4 jours passés à 5. A jouer, inventer, dessiner, pâte-à-modeler, cuisiner, coudre ou créér. Du temps à profiter de nous, à bercer un petit malade, à hausser le ton sur des grands un peu trop excités, à lire ou rigoler. Bref rien que du très ordinaire d’un quotidien qui forge des souvenirs qu’on garde bien au chaud et qu’on ressortira quand les enfants auront grandi. Et quelques clichés volés à ce vendredi doux et ensoleillé de fin novembre.

Et puis Thanksgiving oblige, comme c’est la tradition ici j’ai eu envie de dresser la liste de ce pourquoi je suis reconnaissante. Et si je ne devais retenir qu’une seule chose de notre premier Thanksgiving américain, c’est que cela fait du bien parfois de s’arrêter, de regarder autour de soi et de remercier les gens qui nous entourent et qui nous rendent heureux.

Je suis reconnaissante de vivre dans une communauté si accueillante, ouverte et qui déborde d’opportunités de partager et d’apprendre des autres.  Je suis reconnaissante d’avoir des ami(e)s avec qui partager mon quotidien, de près ou de loin, qui me soutiennent et me font rire, qui me rappellent que la distance n’est rien quand on garde une place dans son coeur à ceux qui nous sont chers. Je suis reconnaissante d’avoir une famille toujours présente, toujours aimante. Je suis reconnaissante d’avoir trois beaux enfants gentils et en bonne santé. Je suis reconnaissante d’avoir un mari dont l’enthousiasme ne tarit jamais. Je suis reconnaissante de vivre cette vie-là, à laquelle je ne changerais rien, avec tous ces gens-là autour de moi. Happy Thanksgiving!

 

Poster un commentaire

Classé dans Famille, Quotidien

Automne entre parenthèses

Je culpabilise un peu de laisser le blog à l’abandon ces derniers temps… je ne peux même pas me cacher derrière le manque d’inspiration. J’ai quelques idées d’articles et des dizaines de photos qui attendent d’être publiées. Dont certaines depuis cet été… #dontjudgeme

N’allez pas croire que je me la coule douce pour autant. Entre la couture pour préparer les décos de Noël, la cuisine toujours beaucoup, le petit train-train entre école pour la grande et activités avec les garçons, une pincée de sorties avec les copines et une touche de séries ou de films (Netflix I  love you), les jours et les semaines s’enchaînent.

Les enfants poussent toujours aussi bien. Après une série de rhumes en cascade pendant trois bonnes semaines, les nez se sont à peu près arrêtés de couler. Eléonore est assoiffée d’apprendre en ce moment. Elle commence à déchiffrer ses livres en anglais. Il a donc fallu que je me mette un gentil coup de pied aux fesses pour reprendre le livre de lecture français histoire d’assurer l’acquisition bilingue simultanée. Et elle écrit. Partout. Tout le temps. Tout. Sous notre dictée évidemment mais j’ai le sentiment qu’il ne lui faudra pas longtemps pour se lancer seule. 

Côté Gabriel on alterne périodes sensibles (ah l’épisode de la porte de la buanderie vérouillée de l’intérieur…) et accalmies. Il va toujours avec grand plaisir à ses cours de gym le mercredi matin. Et parle de plus en plus anglais. Des morceaux de phrases, des expressions toutes faites, il n’est jamais timide avec les autres enfants. Un peu plus avec les adultes. 

Enfin Thomas est plutôt de bonne humeur quand les dents le laissent tranquille. Il escalade toujours autant. Il a même accompli la prouesse de grimper à l’échelle des lits superposés des grands pour se hisser dans le lit de sa soeur #monkey. Côté marche c’est plus erratique. Il est capable d’enchaîner une dizaine de pas mais semble encore préférer la locomotion à ras de terre et à 4 pattes. Les repas commencent à être un peu agités car ce petit bonhomme très volontaire a décidé depuis peu de se nourrir seul. Les bols volent et on pourrait refaire un repas sous sa chaise haute. Mais bon l’autonomie que voulez-vous!

Prochain break familial pour Thanksgiving la semaine prochaine. 4 jours à 5 avec un programme reposant (aka glande à la maison). Et avec un peu de chance quelques photos de notre fin d’automne ensoleillé. Stay tuned!

Poster un commentaire

Classé dans Famille, Quotidien

One

Avec un peu d’avance nous avons fêté aujourd’hui le premier anniversaire de notre dernier bébé. Un petit goûter en famille, quelques cadeaux même pas emballés (#badparents), et une bougie pour symboliser cette première année passée à 5.

Ces 12 premiers mois qui ont été si riches. Qui nous ont vu accueillir notre petit dernier au sein de notre crazy family désormais au complet. Qui ont vu le départ de notre Finlande bien aimée. Puis quelques semaines plus tard notre arrivée dans ce petit paradis niché dans l’upstate NY.

Et au milieu de tout ce râffut, toi. Toi au départ si calme et si doux, comme pour oublier ce tourbillon au milieu duquel tu es né. Ô  je me suis remplie de cette douceur du nouveau né que je savais vivre pour la dernière fois. Avec appétit mais sans regrets ni nostalgie. Et puis les semaines et les mois passant, tu t’es ouvert, épanoui, tu as fleuri et forci, tu as trouvé ta place au sein de cette remuante et bruyante fratrie. Désormais tu fais quelques petits pas pour te jeter dans les bras de ta grande soeur-clown ou de ton frère de plus en plus complice. Tu escalades, tu fonces à 4 pattes et à toute allure, tu exiges, tu exprimes ta frustration, tu papotes, tu bouges, toujours. Mais aussi tu t’accroches à nos cous, tu te pends à nos jambes, tu bisoutes et tu câlines.

Tu t’élances, puis tu retournes te blottir en mon sein. Tu grandis mais tu n’es pas prêt à abandonner ta place de bébé. J’ai presque du mal à me souvenir du nourisson que tu étais quand nous sommes arrivés à Ithaca. Pourtant je peux revivre comme si c’était hier cette matinée parfaite du jour de ta naissance. Quand je regarde les photos prises par Super Daddy aujourd’hui je n’en reviens pas de voir à quel point tu as grandis.

Joyeux anniversaire mon doux bébé, ma petite créature, mon ourson câlin. Happy one mon Thomas!

2 Commentaires

Classé dans Famille, Quotidien