Janssonin pannari

Moi!

Comme d’habitude je prends un plaisir non dissimulé à alimenter (c’est le cas de le dire) la partie culinaire de ce blog! Au programme aujourd’hui une recette suédoise : la pannari. Je n’ai pas trouvé de traduction officielle du mot pannari, recette qui peut être réalisée salée ou sucrée. Au départ au vu de la recette et de la photo accompagnant celle-ci, j’imaginais une sorte d’appareil à quiche, mais sans pâte! Après l’avoir réalisée et goûtée, nous avons trouvé que la pâte s’apparentait plutôt à un flan ou un far (salé dans notre cas). En tous cas même si nous n’avons pas de mot exact pour traduire cette recette elle nous a plu 🙂

C’est parti!

Ingrédients

Pannari

6 tasses de lait, 3 tasses de farine, 3 oeufs, 600g de pommes de terre, 1 gros oignon, 3 cuillères à soupe d’huile de colza, 1/2 cuillère à café de sel, 1/2 cuillère à café de poivre noir, 1 tasse de ciboulette ciselée, 100g de filets d’anchois

Salade de pommes

400g de pommes (type Granny Smith), 1/2 tasse de ciboulette ciselée, 2 cuillères à soupe de jus de citron, 200g de crème aigre

Battre les oeufs, le lait et la farine jusqu’à obtenir une pâte à consistance lisse. Saler la pâte et laisser reposer. Éplucher les pommes de terre et l’oignon puis hacher les grossièrement au robot. Ajouter l’huile, le sel et le poivre et mélanger. Disposer ce mélange dans un plat recouvert de papier sulfurisé et cuire pendant 10 minutes à 225°C. Sortir le plat du four, parsemer la préparation de ciboulette ciselée et des filets d’anchois égouttés. Verser la pâte avec précaution puis enfourner pour 30 minutes environ, jusqu’à ce que la pannari soit bien dorée. Pendant ce temps, éplucher les pommes et couper les en petits dés. Mélanger les pommes coupées, la ciboulette, le jus de citron et la crème aigre. Réserver au frigo. Une fois la pannari cuite, couper la en parts et servir avec la salade de pommes.

Commentaires du chef

  1. Ne pas hésiter à bien saler la pâte! Même si les anchois apportent une touche salée, je n’avais pas assez salé la pâte qui du coup s’est avérée fade… Je recommencerai en ajoutant environ une cuillère à café de sel.
  2. Si possible utilisez des filets d’anchois marinés dans de la saumure, et non dans de l’huile, c’est moins gras!
  3. Les quantités d’ingrédients mesurés en « tasse » ne sont pas d’une extrême précision… Tout dépend donc de la taille de la tasse que vous utilisez. J’ai utilisé une tasse à café standard (pas à expresso!) et au final il me semble qu’il aurait du coup fallu ajouter 1 oeuf supplémentaire par rapport à la recette pour obtenir une pâte plus homogène et qui « prenne » mieux à la cuisson. De même, je n’ai pas eu la patience de ciseler l’équivalent d’une tasse entière de ciboulette! Peut-être aurais-je dû? La ciboulette une fois cuite a beaucoup moins de goût que fraîche donc il faut forcer sur la dose pour que la pannari en soit parfumée.
  4. La crème aigre que nous trouvons ici très facilement (plus facilement que la crème fraîche que les Finlandais appellent d’ailleurs « crème de France ») ressemble énormément à de la faisselle. On peut donc faire la substitution.

Et maintenant, les photos !

1 commentaire

Classé dans Gastronomie

Une réponse à “Janssonin pannari

  1. Ninie

    Hummmmm di patates!! 🙂

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s