Leçon de finnois#2 : Bonjour, merci, au revoir

Deuxième leçon de l’indispensable guide « maîtriser le finnois en moins de dix ans » avec pour thème du jour: les salutations.

Maintenant que vous maîtrisez la prononciation nous allons pouvoir attaquer les bases de la communication orale quotidienne. Quoi de plus simple et de plus naturel que de dire bonjour ? Alors plutôt que de trahir vos origines étrangères en souriant bêtement lorsque le barman vous dit « päivää », plutôt que de passer pour un rebelle de l’intégration en répondant « hello » à tous les « moi moi ! » que l’autochtone fraternel vous lance, prenez cinq minutes, vous futurs voyageurs, et apprenez quelques petits trucs qui vous feront passer du statut de touriste bête et méchant à celui de globetrotter de classe internationale.

1) Les académiques : Hyvää huomenta / Hyvää päivää

  • Registre : langage soutenu.
  • Variantes : la variante la plus répandue de ces expressions est un simple raccourcissement. On dira alors « Huomenta ! » ou «  Päivää ! ». A noter que l’expression raccourcie devient alors un peu plus informelle mais reste tout de même l’apanage d’un langage châtié.
  • Quand ? : hyvää huomenta le matin, hyvää päivää à toute heure du jour.
  • A qui ? : A Sauli Niniistö ou Jyrki Katainen. Plus sérieusement les finlandais utilisent très peu la forme classique « Hyvää huomenta / päivää » sauf à vouloir paraître obséquieux ou bien dans les cas où on s’adresse à une personne importante. Venant de la part d’un étranger cela pourrait sans doute passer pour un profond respect de la langue et ainsi faire naître une forme de sympathie chez votre interlocuteur qui sera à la fois attendri et amusé par votre volonté de « bien faire ».
  • Subtilités : Les formes courtes « huomenta » et « päivää » sont, comme je vous le disais, légèrement moins ampoulées mais  parfaitement adaptées à certaines situations. Huomenta, par exemple, s’utilise lorsque vous saluez un ou plusieurs collègues que vous croisez pour la première fois de la journée. Päivää est plutôt d’usage chez les anciens et je prends le risque de m’avancer en postulant qu’il tombe en désuétude auprès les populations jeunes.

2) Le passe-partout : Hei !

  • Registre : langage courant.
  • Variantes : Hei-hei ! Cette variante possède là encore une connotation un peu plus familière et amicale que le simple « hei ! ». A noter au passage que « Hei-hei ! » s’utilise aussi pour dire au revoir. «Heippa» est également une variante assez courante qui est, selon mon appréciation, légèrement plus familier que le simple hei.
  • Quand ? : à toute heure.
  • A qui ? : A peu près toutes les personnes avec qui vous avez autant d’intimité que François Hollande a de charisme.
  • Subtilités : « Hei ! » correspond à notre bonjour. Les finlandais l’emploient principalement pour saluer une personne inconnue. Il est classiquement utilisé pour saluer un client dans un magasin (pour répondre au vendeur aussi), un voisin que vous rencontrez pour la première fois ou que vous croisez rarement, etc… Le côté pratique de « Hei ! » c’est qu’il est facile et rapide à prononcer  et qu’il convient à bon nombre de situations. Le mauvais côté de cette expression c’est sa connotation très impersonnelle et froide. Si « huomenta » et « päivää » peuvent paraître un peu trop sophistiqués pour un salut conventionnel ils témoignent d’une bonne volonté et d’un certain respect. « Hei ! » en revanche est très neutre, trop neutre, et sera à éviter à partir du moment où vous commencerez à connaître la personne que vous voulez saluer.

3) Le chaleureux : Terve !

  • Registre : langage courant.
  • Variantes : aucune à ma connaissance si ce n’est qu’il dérive de « tervetuloa » qui signifie bienvenu.
  • Quand ? : à toute heure.
  • A qui ? : aux personnes que vous connaissez, ne serait-ce qu’un peu, et que vous appréciez.
  • Subtilités : en finnois « terve » signifie « santé ». Lorsqu’il est utilisé pour dire bonjour il véhicule donc un message amical qui signifie en quelque sorte « soyez en bonne santé ». C’est une salutation assez chaleureuse mais pas familière pour autant. A titre d’exemple mon patron me salue presque systématiquement d’un « terve ! » que je lui retourne.

4) L’informel : Moi !

  • Registre : langage courant/familier.
  • Variantes : « Moi moi ! » plus amical et qui s’utilise aussi pour dire au revoir ou encore  « Moikka » qui est très employé par les jeunes à la fois pour dire bonjour et au revoir.
  • Quand ? : à toute heure.
  • A qui ? : aux gens que vous connaissez… mais pas seulement. Par principe de précaution je dirais qu’on peut répondre « moi » aux gens qui vous saluent d’un « moi ».
  • Subtilités : notre première intuition fut de penser que « moi » correspondait exactement au « salut » français. Nous pouvons dire maintenant que ce n’est pas tout à fait le cas. En effet il n’est pas rare de se faire accueillir par un « moi !» à la caisse du supermarché, bien qu’on ne connaisse la caissière ni d’Eve ni d’Adam.  Il semble s’agir là d’une caractéristique générationnelle car ce sont surtout les jeunes qui l’emploient.

Pendant qu’on  est dans les formules utiles de la vie quotidienne je vous livre l’indispensable « merci » sans lequel notre civilisation ne serait pas ce qu’elle est. Ici ça se dit « kiitos » ou « kiitoksia ». A noter que ce dernier correspond à une forme un peu plus soutenue.

Ce qu’il faut retenir :

– Les finlandais sont timides et préfèrent éviter de dire bonjour s’ils le peuvent. Ne les forcez pas.

– Contrairement aux français, les finlandais sont peu protocolaires quant aux salutations. Ne soyez pas surpris si un inconnu vous dit « Moi ! ».

– Kiitos, Hei hei = Merci, au revoir . Indispensable pour se faire bien voir des commerçants.

Maintenant vous pouvez faire vos premiers pas en Finlande sans passer pour le dernier des illettrés. La prochaine leçon sera consacrée aux nombres.

9 Commentaires

Classé dans Linguistique

9 réponses à “Leçon de finnois#2 : Bonjour, merci, au revoir

  1. Ninie

    C’est tout à fait intéressant!!
    A quand des news photos de la mini finfin!!???

  2. brigitte

    Hei !
    kiitos, moi moi !! 🙂

  3. Pingback: Le finnois, ou l'intérêt d'apprendre une langue rare | Le Monde des Langues

  4. La référence à François Hollande est de mauvais goût. Pas la peine d’être populiste, on veut juste apprendre le finnois.

    • Miko

      Bonjour Monsieur Stéphane. Merci de passer par ici dans votre quête d’apprentissage du finnois. Je vous rassure, je n’ai jamais eu l’intention de faire du populisme. Ma seule intention était de pimenter cette leçon d’un petit trait d’humour car je pense qu’humour et apprentissage font particulièrement bon ménage. Je pense cependant que vous commettez une légère erreur lorsque vous dites que ma plaisanterie est de mauvais goût. Ce que vous vouliez certainement dire c’est qu’elle n’est pas à votre goût. Ce que je peux concevoir. Après tout vous êtes peut-être un proche de Monsieur Hollande. Si vous avez trouvé mes propos offensants je vous propose une solution très simple qui consiste à remplacer mentalement les mots « François Hollande » et « charisme » par ceux de votre choix. Je vais vous faciliter la tâche en vous livrant un exemple au débotté : « A peu près toutes les personnes avec qui vous avez autant d’intimité qu’Amanda Lear a de rides. »
      Sincèrement vôtre,

      Miko

  5. Viroux André

    Pour rappel:finlandais se rapporte aux habitants de la Finlande et à la Finlande. Leur langue est le finnois et non le finlandais. Inversement les habitants de la Finlande ne sont pas des Finnois mais des Finlandais !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s