Mythologie Nordique – Chapitre 1 : Genèse

J’ouvre une nouvelle catégorie consacrée aux récits épiques et fascinants de cette mythologie malheureusement peu connue qu’est la mythologie germanico-nordique. Les sources écrites nous permettant de retracer les grandes lignes de ces croyances ancestrales ont presque toutes disparues lors de la christianisation des pays scandinaves et germaniques, aux alentours du Xème siècle. Fort heureusement, un historien et poète islandais du nom de Snorri Sturluson va, au cours du XIIIème siècle, entreprendre une reconstitution de la mythologie scandinave. De son travail naîtra une oeuvre considérée comme majeure dans la littérature du moyen-âge : l’edda en prose, aussi appelée Edda de Snorri. Complétée par l’Edda poétique -un recueil de poèmes scaldiques datant du VIII au XIIIème siècle et dont l’auteur est inconnu- ces deux textes constituent à présent la principale (et quasi unique) source écrite traitant de la mythologie nordique.

Je vais donc vous distiller quelques petites histoires tirées des mythes et légendes scandinaves. Et puisqu’il faut bien commencer par le commencement, attaquons sans plus tarder le récit de la genèse du monde.

Au commencement était le néant : Ginnungagap. A l’extrémité nord de cette vaste étendue de vide se trouvait Niflheim, un monde sombre et glacial seulement habité par le givre et la brume. Lui faisant face, au sud du vide primordial, se trouvait son opposé : Muspelheim, le royaume du feu et de la lumière, terre de lave et de fournaises.

Quelque part au milieu de Ginnungagap, les courants glacés de Niflheim rencontraient les vents brûlants de Muspelheim formant ainsi l’eau. De cette eau primitive naquit le premier être : Ymir, le père des Jötnar (un jötunn, des jötnar, ndla), les géants de glace. Cette eau primitive engendra également une vache, Audhulma, pour le plus grand plaisir d’Ymir qui pu donc se nourrir en s’abreuvant de son lait dont il est dit qu’il s’écoulait de ses pis en formant quatre rivières. Commença alors une deuxième vague de naissance dans cette univers mal dégrossi. Ce fut d’abord Ymir qui engendra 3 enfants (3 jötnar). Le deux premiers, mâle et femelle, furent créés à partir de la sueur qui s’écoulait de ses aisselles pendant son sommeil. Son troisième enfant, un fils, naquit de l’union de la jambe gauche d’Ymir avec sa jambe droite. Ses trois enfants deviendraient les futurs parents de la race des jötnar, qui comme leur père, furent nourris au lait sacré d’Audhulma.

Ymir Adulhma

Le bovin sacré, puisqu’on en parle, se trouve être à l’origine de la création d’un être nouveau dans cet univers peuplé par les jötnar. Un être ô combien important car sa descendance entraînera un bouleversement sans précédent dans l’équilibre de l’univers. Cet être c’est Buri. La légende raconte qu’Audhulma, toute vache sacrée qu’elle fut, devait bien se nourrir de quelque chose. Pour se sustenter elle léchait un rocher recouvert de sel et de glace. Un jour qu’elle lapait consciencieusement son rocher elle vit affleurer une touffe de cheveux. Le deuxième jour ce fut une tête entière qui émergea du roc. Continuant à dégrossir son bloc à coups de langues Audhulma libéra finalement, au troisième jour, le corps tout entier du Buri, le grand-père des Æsir, les Dieux. Buri eut un fils, Borr, qui épousa une jötunn nommée Bestla. De cette union naquirent 3 frères : Vé, Vili et Odin.

Les trois rejetons de Borr et Bestla ne furent pas long à comprendre que les jötnar étaient et seraient toujours plus nombreux que les Æsirs. Dès lors la seule possibilité pour eux de s’élever au dessus des jötnar étaient de s’en débarrasser. Pour cela ils attaquèrent le problème à la racine en assassinant l’ancêtre des jötnar : Ymir. Le premier crime de l’histoire fut également la source de la plus importante des créations de la mythologie nordique puisqu’elle façonna le monde. Après avoir attendu patiemment qu’Ymir s’endorme, Odin, Vili et Vé attaquèrent le géant de toute leurs forces. Les torrents de sang qui jaillirent de ses plaies noyèrent tous les jötnar à l’exception de Bergelmir et sa femme qui réussirent à s’abriter. Le couple survivant permettrait plus tard de rebâtir la race des jötnar.Odin Vili Ve Les trois frères victorieux jetèrent alors la dépouille d’Ymir au milieu de Ginnungagap et commencèrent à façonner le monde à l’aide des restes du géant. Le sang qui s’était répandu devint les océans et les rivières, sa chair forma la terre et ses os les montagnes. De ses dents fut créée la roche et ses cheveux devinrent des forêts. Les sourcils d’Ymir formèrent Midgrad, la futur terre des hommes. Enfin, les trois Æsir jetèrent le crâne d’Ymir en l’air et celui devint le ciel, le couvercle du monde. Il lancèrent alors le cerveau du géant dans le ciel créant ainsi les nuages. Alors qu’il travaillaient à la création du monde, les trois Dieux remarquèrent des asticots qui grouillaient sur le cadavre d’Ymir. Ces asticots devinrent les nains et les 4 premiers d’entre eux furent réquisitionnés par les 3 frères pour soutenir le crâne d’Ymir afin d’empêcher celui-ci de tomber. Ces 4 nains furent nommés Nordi, Vestri, Sundri et Austri (Nord, Ouest, Sud et Est comme vous l’aurez certainement deviné).

5 Commentaires

Classé dans Mythologie

5 réponses à “Mythologie Nordique – Chapitre 1 : Genèse

  1. tres interressant nico de nous faire partager les origines des scandinaves !!! continues de nous informer !!!car cette partie du globe nous est pour ainsi dire meconnue !!!!
    Bisous
    Anne

  2. Elisabeth

    Super intéressant! Ca me donne envie de lire le livre que vous nous avez offert à Noyel!

  3. Encore un beau bordel !!!

    Bise

  4. Pingback: Mythologie Nordique – Chapitre 2 : Les neuf mondes | Les Baert en Finlande

  5. Ng D-S

    Comme quoi, la formule « Odin, père de toutes choses » est erronée…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s