Rauma

Mieux vaut tard que jamais! Près de deux mois après cette excursion, je prends enfin le temps de vous parler de la charmante ville de Rauma. Un jeudi ensoleillé de janvier nous prenons avec nos visiteuses du moment le duo chic et choc Juju et Pöpö, la route numéro 8 en direction Rauma à 90 kilomètres au nord de Turku.

La troisième plus vieille ville de Finlande s’est développée autour du couvent des franciscains au XVème siècle et a obtenu ses droits de cité en 1442. Rauma tira sa richesse de l’exportation du bois en affrétant ses propres voiliers. Malgré l’ordre du roi de Suède Gustave Vasa qui obligea en 1550 les habitants de Rauma à venir s’installer dans la nouvelle ville d’Helsinki, Rauma ne souffrit pas trop de ce décret puisque ses habitants furent autorisés à revenir y habiter dès 1557.

La vieille ville de Rauma, avec ses 600 maisons en bois des XVIIème et XVIIIème siècles aux façades colorées, est avec Naantali et Porvoo l’une des cités historiques les mieux conservées de Finlande. La grande particularité de Rauma est que, contrairement à bien d’autres cités finlandaises (longtemps théâtres malheureux des rivalités de ses grands voisins suédois et russes), elle n’a pas brûlé. Enfin, moins souvent que les autres! Ses vieux quartiers et son dédale de ruelles ont été reconstruits après le dernier grand incendie de 1682. Ceci lui vaut le privilège d’être inscrite depuis 1991 sur la liste du Patrimoine mondial de l’Unesco en tant qu’exemple de bourgade nordique construite tout en bois.

Si aujourd’hui la vieille ville de Rauma est éloignée de la mer de quelques kilomètres c’est à cause de la géologie! Le sol, tassé par le poids des glaciers de la dernière période glaciaire remonte de près d’un mètre par siècle depuis la fin de leur fonte, faisant apparaître de nouvelles terres et éloignant d’autant le vieux Rauma du bord de l’eau… De son passé portuaire, Rauma a gardé un savoir-faire de la dentelle aux fuseaux ainsi qu’un dialecte étonnant, le rauman giäl, dérivé du finnois et comportant de nombreux emprunts au suédois, à l’anglais, voire au vieux flamand et à l’estonien. Aujourd’hui Rauma reste un port maritime important, leader finlandais de l’exportation du papier.

1 commentaire

Classé dans Voyage

Une réponse à “Rauma

  1. Juju

    C’était vraiment très sympa!! et que de belles photos je ne sais qui les a pris…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s