Ihahaa

Malgré une interruption de nos séances de teatteri cette semaine en raison de la préparation de la période de Noël, je continue la série des comptines en finnois. D’après ce que je vois des activités que je fais avec les enfants ici, les finlandais aiment chanter. Que ce soit au teatteri donc, mais aussi au cirque, aux bébés-nageurs ou encore au leikkipaikka, toutes les occasions sont bonnes pour apprendre de petites comptines. Nous avons appris cette comptine au teatteri lors d’une séance dédiée aux animaux de la ferme. Et nous avons eu le plaisir de la chanter à nouveau lors d’une de nos séances de bébés-nageurs, il fallait voir tous ces petits chevauchant fièrement les « frites » en mousse en faisant la ronde dans le bassin… adorable 🙂

Ihahaa, ihahaa, hepo hirnahtaa

Ihana, ihana, onhan ratsastaa.

Juoksee, hepo, hiljaa, kannat pikku Siljaa,

Kanna kotin saakkaa, kevyt kallis taakkaa.

Ihahaa, ihahaa*, le cheval henissant,

Merveilleux, merveilleux, il/elle** chevauche.

Il court, le cheval, doucement, il porte la petite Silja***,

Porte jusqu’à la maison, le petit fardeau**** chéri.

Vous m’excuserez pour la traduction plus qu’approximative… Même les comptines pour enfants dépassent largement mon niveau d’apprentissage du finnois. Reconnaître les noms derrière les déclinaisons, savoir à quelle forme ou conjugaison le verbe est employé, tout ça est bien compliqué!

Quelques petites notes de la traductrice tout de même:

*Ihahaa : c’est le cri du cheval en finnois!

** le pronom personnel « han » désigne sans disctinction un individu de sexe masculin ou féminin. Avant de traduire la suite de la comptine, impossible donc de savoir si on parle d’un garçon ou d’une fille. A noter qu’il est par contre certain que l’on parle d’une personne puisque les animaux et les choses sont désignés par le pronom indéfini « se » au singulier, et « ne » au pluriel.

*** après une brève enquête sur internet, il semblerait que le prénom « Silja » soit un prénom féminin. Ce qui répond donc à l’interrogation de la précédente remarque.

**** taakkaa : signifie littérallement « fardeau » ou « charge ». Néanmoins je trouve l’emploi du mot fardeau un peu antinomique avec les épithètes « kevyt » et « kallis » qui signifient respectivement « léger » et « précieux ». Cela étant je n’arrive pas à trouver un synonyme satisfaisant alors… vous aurez compris l’idée!

 

Poster un commentaire

Classé dans En chansons

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s