Eyes in the Sky #1 – Jupiter

Aujourd’hui un petit billet astronomie.

Je suis un peu fâché avec la météo finlandaise en ce moment. Cela fait des semaines que tout ce que je peux voir en levant les yeux, ce sont des nuages. Sauf un matin, il y quelques jours, ce qui m’a permis d’observer quelque chose d’intéressant. Le phénomène étant parfaitement visible à l’œil nu je me suis dit que ça valait le coup de vous informer.

Si vous avez la chance de mettre le nez dehors avant le lever du soleil (ce qui ne devrait pas être trop difficile en ce moment) je vous recommande de regarder en direction du sud-ouest. Si vous ne savez pas où est le sud-ouest, c’est très simple, cherchez la lune, jusqu’au 22 décembre (date de la nouvelle lune) elle sera visible au sud-ouest dans le ciel matinal. Très proche de la lune vous devriez voir une « étoile » très brillante. Vous ne pouvez pas le rater car cet objet est, après la lune, l’astre le plus brillant du ciel. Il ne s’agit pas d’une étoile mais de Jupiter, la plus grosse planète du système solaire.

Le 12 décembre au petit matin la lune et Jupiter seront en conjonction, c’est-à-dire très proche l’une de l’autre (pour un observateur terrestre s’entend, parce que dans l’espace elles sont vachement éloignées quand même).

La lune disparaîtra du ciel matinal aux environs du 20 décembre mais Jupiter, elle, restera visible le matin, vers l’ouest jusque mi-janvier. Pour ceux qui n’auraient pas la chance d’observer le ciel matinal et qui voudraient quand même se payer une tranche de Jupiter, pas d’inquiétude, à partir de fin décembre Jupiter commencera à se lever dans le ciel nocturne (donc regardez vers l’est ou le sud-est). Pendant tout le mois de janvier il sera facile de la voir car elle sera visible de 20h jusqu’au matin. En début de nuit, regardez plutôt est/sud-est, vers le sud en milieu de nuit et vers l’ouest très tôt le matin.

C’est une planète qui est très sympa avec les astronomes amateurs car sa taille et sa luminosité font qu’il n’est pas possible de passer à côté (lorsque vous l’aurez vue une fois vous la retrouverez en un instant les fois suivantes). Mais le gros plus de Jupiter c’est ce qu’elle offre mais qui n’est pas visible à l’œil nu. Discernables avec l’aide d’une simple paire de jumelles, les lunes de Jupiter sont, jusqu’à présent, la plus belle chose qui m’ait été donné d’observer avec mon télescope. Elles sont au nombre de 4 : Io, Europe, Ganymède et Callisto. Je n’ai pas essayé l’observation aux jumelles alors je ne peux pas garantir que vous verrez les quatre mais ce serait dommage de ne pas essayer tant cette expérience est facile à tenter. L’image ci-dessous n’est pas de moi mais elle représente assez exactement ce que j’ai pu voir dans mon télescope la première fois que j’ai observé Jupiter.

Jupiter-moons

Jupiter et ses 4 lunes.

Pour finir, si vous voulez avoir des infos plus précises sur les étoiles ou planètes à observer je vous recommande ce site internet : in-the-sky.org

1 commentaire

Classé dans Astronomie

Une réponse à “Eyes in the Sky #1 – Jupiter

  1. jéjé&pilipon

    nous on a rien vu dans le ciel, faut dire que quand il n’y aura plus de nuages en normandie en hiver, il y aura des palmiers qui pousseront en finlande!!!
    bisous

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s