Elections parlementaires finlandaises

Ce matin en prenant le chemin de la pisicine nous n’avons pas pu passer à côté des drapeaux bleu et blanc hissés partout dans notre rue. Un lipituspäivä dont nous ignorions l’existence? Après quelques recherches il s’avère que le drapeau national est hissé lors des journées électorales, et que ce 19 avril 2015 les 200 députés parlementaires sont élus pour former l’Eduskunta.

Les dernières élections parlementaires de 2011 avait donné au Parti de la Coalition Nationale (la droite libérale) la majorité des sièges à l’Eduskunta avec 44 députés représentant 20,4% des voix. Jyrki Katainen, le chef du Parti de la Coalition Nationale, avait donc été désigné premier ministre du gouvernement finlandais le 22 juin 2011.

Il y a un an, en avril 2014, Katainen ayant annoncé qu’il ne se représenterait pour un nouveau mandat à la tête de son parti c’est Alexander Stubb qui a été choisi comme nouveau leader. En juin 2014, il remplace également Katainen au gouvernement et devient donc le premier ministre actuel.

Depuis quelques semaines nous avons vu fleurir un peu partout (dans des endroits parfois insolites, comme hier au bord de l’autoroute à une dizaine de mètre de hauteur au sommet d’une grue…) les affiches des candidats au parlement. Ces affiches sont toutes composées de façon identique: une photo du candidat sous son plus beau profil et arborant son sourire le plus avenant, la mention du parti auquel ce candidat appartient, ainsi que son numéro de candidature. C’est ce numéro, et uniquement celui-ci, que les électeurs finlandais reportent sur leur bulletin de vote dans l’isoloir. Mieux vaut ne pas avoir de trou de mémoire de dernière minute… (ndlr la liste des candidats et de leur numéro est rappelé dans chaque isoloir!).

Le favori des sondages, Juha Sipilä, et crédité de 24% d’intentions de vote est le chef du Suomen Keskusta, le parti du Centre. Le parti du Centre est actuellement le quatrième groupe parlemantaire à l’Eduskunta, derrière le Parti de la Coalition Nationale, le Parti Social-Démocrate (gauche modérée) et le parti des Vrais Finlandais (parti nationaliste). Pour plus de détails sur les différents partis politique finlandais je vous invite à lire ou relire cet article publié à l’occasion des dernières élections municipales à Turku en 2012.

Et pour l’affiche « premier de la classe » du peut-être futur premier ministre finlandais, c’est cadeau :

 

Poster un commentaire

Classé dans Quotidien

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s