1 an !

G rassouillet… 🙂 mon bébé qui n’en est plus un, tu as gardé tes joues rebondies et tes petites jambes potelées. Tu peux les garder encore un peu plus longtemps, on ne se lasse pas de ces plis aux coudes, de ce bidon tout rond et de ces joues que l’on mange de bisous…

A dorable… avec tes fossettes, tes mimiques et tes signes de plus en plus présents tu nous en dis des choses. Et tu nous fais craquer!

B rute… celle-là était facile à trouver. Tu es une tornade, un bélier ou un taureau (pourtant pas astrologiquement parlant), fort comme un turc, rien ne te résiste et quand tu as saisi l’objet de tes convoitises (que ce soit les cheveux de ta soeur, ma tasse de thé brûlant ou la poignée du placard de la cuisine) il est réellement très difficile de faire céder ta poigne de fer.

R usé comme un renard et agile comme un chat… tu ne marches pas encore tout à fait, même si tu as commencé à faire quelques petits pas depuis une dizaine de jours, mais tu es déjà un adepte de l’escalade comme ta grande soeur. L’escalier ne t’effraie pas le moins du monde, il te suffit d’une caisse de jouet en guise de marchepied pour monter sur le canapé et tu commences déjà à vouloir chevaucher les jeux à bascule au parc. Nous te prédisons déjà une carrière de sportif… ou de déménageur!

I nsomniaque… à 12 mois révolus, les nuits sont encore difficiles. Je n’ai jamais aussi peu dormi depuis ta naissance. Des réveils nocturnes, le besoin de présence, de bras qui t’entourent, de berceuses susurrées et de câlin-serré fort… c’est la première fois que nous vivons ça et c’est dur. Mais la vie qui déborde de toi à grands flots et tes sourires à n’en plus finir nous font vite oublier les nuits raccourcies.

E ntêté… je ne peux compter le nombre de fois où je t’ai répété « non, referme le tiroir » , « descends de l’escalier » , « pas dans la bouche » , « crache, mais crache! » (sic)… parfois l’impression que tu n’apprends rien, et pourtant notre propre entêtement commence à porter ses fruits car tu finis par obtempérer (parfois) aux injonctions parentales. Mais, hérédité familiale oblige, tu es, et tu restes, têtu comme une mule.

L arrons en foire… comme l’entente entre toi et ta soeur. C’est relativement récent mais depuis quelques semaines c’est clair, vous faites la paire avec Eléonore. Personne aussi bien qu’elle ne te fait rire aux éclats. Personne non plus ne te fait râler comme elle peut le faire, quand elle a décidé de tout diriger, de faire la loi et de régenter son petit monde (toi…). Mais la complicité qui se tisse entre vous deux jour après jour, les regards échangés avec l’air d’être seuls au monde, et les câlins à bras grands ouverts dont vous ne vous lassez pas, sont sans nul doute le plus beau cadeau que tu nous offres depuis un an!

 

3 Commentaires

Classé dans Famille

3 réponses à “1 an !

  1. Caroline Baert

    tellement vrai ! magnifiques photos ! Dans 5 semaines on pourra faire des bisous et des câlins ; hâte.

  2. Ninie

    Magnifiques photos! Mais la dernière où tes deux têtes blondes sont explosés de rire je ne m’en lasse pas!!
    Hâte de vous voir la famille formidable!!

  3. Teglia Françoise

    Trop d’émotion! Vraiment craquant ce bout’de choux😘 gros bisous à tous.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s