Comment profiter du réveil (trop) matinal de son enfant.

5h40 : le soleil se lève à peine et Gabriel décide qu’il a assez dormi pour cette nuit.

5h45 : après des petites caresses sur la tête et un tour de berceuse je sors de la chambre des enfants sous les pleurs de Gabriel, pendant qu’Eléonore ronfle encore, terrassée par son 5ème jour de fièvre consécutif.

6h : retour dans la chambre des enfants pour la tétée.

6h10 : je redépose Gabriel dans son lit et sors sur la pointe des pieds, sans aucun espoir qu’il se rendorme après son petit-dèj.

6h30 : je ne m’étais pas trompée… Gabriel m’appelle à grands renforts de cris.

6h35 : la couche est changée, le body enfilé, les premières bêtises tentées et les premiers « non » de la journée prononcés. On part sur un mauvais pied.

6h40 : je suis en bas dans la cuisine avec Gabriel qui pense que c’est une heure pour taper dans les casseroles à grand coup de cuillère en bois. Il va falloir prendre une décision.

6h43 : je redescends avec un pantalon, des chaussettes et un gilet pour mon fils. J’enfile un short et mon sweat à capuche qui ne me quitte plus (dédicace à Juju 😉 ) et je mets une machine à laver en route, c’est toujours ça de pris.

6h52 : c’est parti pour une balade très (trop) matinale au bord de l’Aura. Il faut avouer que le ciel sans un nuage et le soleil radieux de ces derniers jours mettent plutôt dans de bonnes conditions pour une promenade. Les 9 degrés du départ ne sont bientôt plus qu’un lointain (mais frais!) souvenir tant le soleil nous dore déjà la peau. J’en profite pour prendre quelques clichés de cette nature toujours aussi belle.

7h55 : retour à la case maison en espérant qu’Eléonore ait pu en profiter pour récupérer un peu.

7h56 : raté… mon Eléonore, yeux rougis et bouffis, est installée à la table de la cuisine pour une séance pâte à modeler. Super-daddy m’explique que le réveil a été rude, pleurs, fièvre et douleurs abdominales pour commencer la journée on a vu mieux.

8h : il est temps de me faire un café et de penser au petit-déjeuner, le grand air ça creuse. Et la journée ne fait que… commencer!

 

3 Commentaires

Classé dans Famille, Quotidien

3 réponses à “Comment profiter du réveil (trop) matinal de son enfant.

  1. Barbara

    C’est marrant, on dirait que Gabriel a donné le mot à Joakim ce matin? après un rude après-midi à l’accrobranche hier pour notre Jojo qui n’en a pas perdu une miette (en voyant des hommes volants sur mobiles géants!!), un coucher à 19h30 (dans l’espoir d’une grande nuit de récupération)…et ding 6h « debout maman!! » Rendormage impossible, il a fallu faire patienter Monsieur jusqu’à 7h30 (heure du p’tit déj!)…Courage courage à Turku 🙂 Gros bisous

  2. Ninie

    Oh le ptit chameau!!

  3. Pingback: Coucher de soleil à Ruissalo | Les Baert en Finlande

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s