Inséparables

Quelques jours avant la fin de l’année 2015, j’avais envie de faire le point sur nos deux trublions…

  • J’ai perdu le compte des dents de Gabriel. Il faut dire qu’elles se sont succédées à un rythme assez effrené ces dernières semaines… et qu’il ne nous laisse plus trop farfouiller dans sa bouche pour refaire le compte. Toujours est-il que plusieurs pré-molaires sont sorties et l’aident désormais à manger presque tout comme nous. Ce qui me simplifie grandement la tâche dans la préparation des repas! Au dernier décompte en novembre dernier, Gabriel avait 12 dents de percées, ce qui était déjà bien supérieur au score de sa sœur au même âge qui en comptait « seulement » 9!
  • L’adaptation au leikkipaikka pour Gabriel est maintenant bel et bien achevée. Après une période un peu délicate où il pleurait pas mal, il est désormais ravi de s’y rendre. A la descente de la poussette il attrape très sérieusement son petit sac à dos, le serre fort contre son cœur et suit vaillamment sa sœur pour rentrer dans le parc. Janna la responsable (ou « Nanna » selon Gabriel) est toujours aussi contente de le voir, et aux câlins et rigolades que je surprends entre eux, je crois pouvoir dire qu’elle doit avoir un petit faible pour mon cadet 😉
  • Mis à part le leikkipaikka, nos autres activités sont toujours autant appréciées. Musique, cirque et séances de bébé-nageurs font le bonheur de nos enfants.Et de leurs parents! Eléonore et Gabriel sont bien familiarisés avec les lieux et les intervenants. Aino et Helena nous enchantent tous les mercredi matin au teatteri, séances que les enfants se font d’ailleurs un plaisir de reproduire à la maison à grand renfort de « tapé dans les mains » et de comptines baragouinées en finnois (pour Eléonore). Au cirque c’est la douce Inari qui remporte tous les suffrages auprès de mes deux excités qui se disputent ses faveurs pour s’exercer aux différentes acrobaties. Enfin à la piscine c’est Sari qui nous fait plonger! Lors de la dernière séance nous avons eu la surprise de découvrir la présence d’un photographe, qui vient deux fois par an environ faire des photos des différents groupes. Lors de la dernière séance photo en juin dernier, j’étais restée à la maison veiller sur Gabriel qui était fiévreux alors qu’une Eléonore un peu effrayée par cet inconnu, malgré tous les efforts de son père pour la rassurer, faisait tout ce qui était en son pouvoir pour échapper à l’objectif du photographe… Cette fois-ci nous avons réussi à la décoincer (un peu) et Gabriel, que rien n’effraie ou presque, s’est prêté avec plaisir au jeu des photos (sub)aquatiques. Nous devrions donc pouvoir vous montrer quelques clichés prochainement.
  • Côté nuits et sommeil nous nous estimons heureux ces derniers jours, voire semaines. Je prends le risque de nous porter la poisse… mais Gabriel dort bien! Il s’endort en même temps qu’Eléonore vers 20h et dort sans interruption (sauf épisode exceptionnel souvent lié à des douleurs dentaires) jusqu’à 7h15 environ. Autant dire qu’après presque un an et demi de nuits hachées et beaucoup trop courtes, on souffle!
  • Eléonore et Gabriel jouent de plus en plus ensemble à la maison. Ils sont maintenant capables de passer un bon moment à jouer tranquille (ou a faire un chahut raisonnable…) dans leur chambre ou dans le coin-jeux du salon. Certains soirs nous les entendons même profiter du fait de partager leur chambre pour grapiller quelques minutes de jeux après le coucher: Gabriel, prisonnier de son lit à barreaux, et Eléonore accroupie devant le lit de son frère et qui lui chuchote des histoires ou lui passe ses peluches. Avant de rejoindre tranquillement sa couette et que chacun s’endorme gentiment dans son petit lit respectif. Ces moments-là font réellement fondre mon cœur de maman…
  • Bien évidemment ces deux inséparables sont aussi parfois deux insupportables qui se chamaillent sans cesse, crient, pleurent, se bousculent et se disputent pour un jouet ou un livre… La nouveauté étant que Gabriel n’est désormais plus seulement la « victime » de sa sœur ainée mais maintenant à égalité le « bourreau » d’Eléonore qui doit encaisser les démolitions volontaires de Duplo patiemment construits ou les arrachages décidés de livres des mains… Les fratries hein?…

En bonus photo, une image de ces moments de tendresse entre frère et sœur lorsque que Gabriel prend son biberon du soir et que sa sœur l’enlace en lui susurrant « mon roudoudou que j’aime de toute ma vie »

DSC06324

5 Commentaires

Classé dans Famille

5 réponses à “Inséparables

  1. Nimi

    Sont trop chouchous !!! pinaise ils poussent les deux !
    Gros bisous à tous les quatre !

  2. Ninie

    Adorable ce binôme!! Vous me manquez les copains…
    Gros bisou

  3. jéjé&pilipon

    ils sont trop mimi ces mini bâtonnets, bravo à vous parents vous avez fait du beau boulot, gros bisous et joyeuses fêtes à vous.

  4. Pingback: Eux | Les Baert en Finlande

Répondre à jéjé&pilipon Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s