Eux

Avant notre départ en vacances dans deux jours, je me suis dit que c’était le bon moment pour faire une liste de petites anecdotes concernant nos deux zinzins. Le dernier point remontant au mois de décembre dernier il y a eu de l’évolution!

  • Eléonore est toujours aussi monte-en-l’air. Depuis qu’elle a acquis la bipédie de façon assurée cette demoiselle grimpe, escalade, crapahute à tout va. La pratique assidue des jeux du leikkipaikka tous les matins n’y est sans doute pas pour rien. Toujours est-il qu’elle nous épate d’agilité, et de non appréhension face à tout ce qui peut s’escalader. Les « toiles d’araignée » des parcs que nous fréquentons n’ont plus de secret pour elle et au printemps elle a profité de nos sorties répétées et plus longues dans le grand parc de jeux du centre-ville pour ajouter un peu de sensations fortes à son quotidien en pratiquant assidûment la tyrolienne. Nul doute que la prochaine étape pour elle sera un parcours d’accrobranche. Pourquoi pas à notre retour de vacances?
  • Comme évoqué hier, Gabriel a une sorte de fascination pour les moyens de locomotion en tous genre et plus particulièrement pour les engins de chantier. Sans avoir l’impression d’avoir « forcé » ce trait en aucune manière nous nous retrouvons donc avec un stéréotype de petit garçon passionné par les camions et les pelleteuses. Il faut avouer que depuis le début du printemps s’est ouvert un grand chantier de construction d’une trentaine de maisons juste de l’autre côté de la rue en face du leikkipaikka. Ce qui me vaut invariablement la même réponse quand je demande à Gabriel ce qu’il a fait au leikkipaikka le matin : « papum!!! », allant même jusqu’à ajouter les bruitages des-dits camions à base de « brrr » « tchhhh » et « tut-tut-tut » quand le camion recule…
  • La responsable du leikkipaikka m’a raconté un matin qu’Eléonore s’était adressé à son frère en finnois pour lui dire de ne pas enlever ses chaussures! Eléonore reste discrète au leikkipaikka, je sais qu’elle aime assez jouer seule dans son coin et se raconter ses petites histoires. Elle parle peu finnois depuis que son bon copain Kuutti est parti en septembre dernier… Cela dit qu’elle ne s’exprime pas ne l’empêche pas de tout comprendre. Lors de sa visite médicale des 4 ans, l’entretien s’est passé en anglais pour le papa qui accompagnait mais en finnois pour Eléonore qui a sans difficulté réaliser tous les petits exercices qu’on lui demandait.
  • Gabriel de son côté commence à prononcer ses premiers mots en finnois : le tout premier « ei » pour non, « kukka » pour fleur, « heippa » pour « salut! », ou encore « rikki » pour cassé (sic…).  D’après les dames du leikkipaikka il comprend aussi très bien ce qu’on lui dit là-bas. Sans doute essentiellement à base d’interdictions, d’où son premier mot « ei » en finnois…
  • Après sa visite médicale des 4 ans avec une infirmière, j’ai dû ramené Eléonore à la neuvola où nous sommes suivis pour son rappel DTP. Notre grande fille  a fait preuve d’un grand courage : serrage de dents et pas une seule larme versée. La docteur et l’infirmière n’en revenaient pas! Eléonore nous avait dit plusieurs fois à l’annonce de la prochaine piqûre : « Non mais moi je suis grande maintenant, je ne pleure même plus pour les vaccins! ». Parole tenue.
  • Tout comme Kuutti était le petit copain chouchou d’Eléonore au leikkipaikka l’année dernière, Gabriel semble avoir trouvé chaussure à son pied en la petite personne d’Aino! Cette petite fille et notre trublion forment la paire et Janna la responsable me racontait un matin qu’ils aiment jouer ensemble, mais que surtout ce qu’ils préfèrent c’est faire des bêtises ensemble! De vrais partners in crime…
  • Et pour finir sur cette série en grande partie consacrée aux anecdotes du leikkipaikka, Eléonore s’est finalement retrouvé un copain favori avec Aarre… le grand frère d’Aino (et la boucle est bouclée)! C’est attendrissant de voir Aarre attendre Eléonore à la grille pour l’entraîner jouer dès que je les dépose. Eléonore m’avait donc expliqué un midi que Aarre n’était plus fou-fou, qu’il ne la grondait plus (?!) et qu’il s’était fait un nouveau copain : elle! Bon depuis ces faits qui remontent à début juin et après quelques jours à ne plus se quitter, Eléonore m’a annoncé solennement un jour que « non Aarre n’était plus son copain, qu’il préférait jouer avec Luka, et que maintenant elle et Gabriel jouaient seulement avec Tobias! ». Dallas au jardin d’enfants je vous dis… 😉
Photo "de classe" au leikkipaikka 2015/2016

Photo « de classe » au leikkipaikka 2015/2016

2 Commentaires

Classé dans Famille

2 réponses à “Eux

  1. Ninie

    Impossible de ne pas sourire en voyant la photo de « classe » des jumeaux!!!! 😀

  2. jéjé&pilipon

    trop mimi la bouille des mini findus, de vrais petits « anges »:)
    gros bisous

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s