Les 3 mousquetaires.

Cela fait plusieurs mois que je n’ai pas pris le temps de faire le point sur nos petits trublions. Et pourtant c’est un exercice que j’aime car il permet de garder une trace de ces petites choses qui font notre quotidien, et que nous relirons avec amusement et sans doute un brin de nostalgie quand nos enfants auront grandi. Et si je n’ai pas pu m’astreindre à écrire un article mensuel retraçant les changements et évolutions de Thomas (il me pardonnera…) voici quand même quelques éléments récents de la vie de ceux qui remplissent mes jours (et mes nuits!..).

Eléonore

  • a poussé comme un champignon ces dernières semaines. Elle nous paraît si longue et fine, à voir si les centimètres qu’elle semble avoir pris se confirment au prochain check-up chez le pédiatre.
  • est très volontaire pour apprendre l’anglais et nous épate tous les jours avec ses progrès. Entre les dessins animés à la TV, les CD et histoires en anglais et son intérêt sans cesse à nous demander : « comment on dit ça en anglais? Et ça? » elle commence doucement à faire ses premières phrases dans la langue de Shakespeare.
  • est inscrite pour de bon à un cours hebdomadaire de gymnastique à partir de début mai. Entre poutre et trampoline, le cours d’essai s’est passé à merveille et nul doute qu’elle va se plaire parmi les « Girls Super Stars »!
  • est inscrite à l’école publique pour la rentrée de septembre. Elle attend cet évènement avec impatience, même si forcément elle ne peut pas imaginer tous les tenants et les aboutissants de cette mini-révolution. En attendant elle observe attentivement le school bus qui vient chercher le matin et redéposer dans l’après-midi les enfants des voisins.
  • va bientôt fêter ses 5 ans… mon bébé de presque 5 ans qui est de plus en plus autonome au quotidien, qui sait toujours autant ce qu’elle veut et qui a appris à faire du vélo sans roulettes en moins de 2 minutes.

Gabriel

  • du haut de ses bientôt 3 ans, est un petit garçon toujours aussi sensible. Entêté, brut, et fort comme un turc, la période d’opposition n’est pas un long fleuve tranquille avec notre cadet. Le besoin d’affirmation de cet enfant est aussi puissant que le sera sa volonté d’accomplir les choses qu’il aura décidé de réaliser. Une force très certainement pour le futur. Des jours moins faciles que d’autres à gérer en attendant pour ses pauvres parents…
  • Joyeux, blagueur et dynamique, notre second suit sa soeur dans ses moindres faits et gestes. Mais il sait aussi très bien se rebeller quand l’autorité naturelle (hum..) de sa grande soeur dépasse les bornes. Il sait aussi parfaitement où appuyer pour la faire tourner en bourrique. Au moins aussi bien qu’elle sait le faire sortir de ses gonds en un quart de seconde.
  • Commence lui aussi, même si plus doucement, à acquérir quelques rudiments d’anglais. Nul doute que sa passion pour les chiens de la « Paw Patrol » contribue à l’acquisition de ce nouveau vocabulaire.
  • Toujours aussi énergique, il redouble d’efforts pour pédaler sur son vélo bleu à petites roues. Et enrage au moins autant que sa soeur triomphe quand il ne peut logiquement pas rouler aussi vite qu’elle… La gestion de la frustration reste à améliorer!
  • S’est découvert assez récemment une passion pour les Lego et passe désormais de longs moments à assembler, construire et inventer des histoires, lui pour qui tout le fun résidait auparavant autour de la démolition…

Thomas

  • Quant à Thomas, mon bébé-sourire, mon bébé-bonne humeur, tout comme la végétation en ce printemps nord-américain, il est en plein bloom. Il s’épanouit et grandit de jour en jour. Mon dernier bébé est maintenant un « grand » de 6 mois, qui découvre de nouvelles sensations avec ses purées et compotes qu’il engloutit presque aussi vaillamment que sa soeur au même âge (bien plus que son frère en tous cas!).
  • Est de plus en plus mobile et a développé sa technique toute personnelle pour se déplacer. Le roulé-boulé enchaîné s’avère une méthode très efficace pour traverser les pièces.
  • Est également de plus en plus intéressé par son frère et sa soeur. Et Eléonore, qui a noué depuis ces dernières semaines une relation renforcée avec son « petit Thomas », est déjà admirée avec les yeux de l’amour par ce dernier. Tout comme elle faisait rire Gabriel aux éclats, rien ni personne ne fait plus rire Thomas que sa soeur et ses clowneries. Ce qui s’avère bien pratique en voiture quand il faut encore patienter quelques minutes encore avant d’arriver à la maison!
  • Gazouille de plus en plus et commence à manifester ainsi sa joie de voir Super Daddy rentrer du travail, sa frustration de ne pas réussir à attraper les jouets (pourtant nombreux) répandus sur le sol de la chambre de ses frère et soeur, ou encore sa désapprobation à la fin de la tétée (ou de la purée!).
  • Tous ces petits riens qui sont pourtant de grands changements et qui transforment lentement mais sûrement mon dernier bébé en petit être mobile et déterminé. Qui n’en restera pas moins mon bébé pendant encore… quelques années 😉

1 commentaire

Classé dans Famille

Une réponse à “Les 3 mousquetaires.

  1. jéjé&pilipon

    bravo Cécile pour cet article et le titre est bine trouvé!!bon courage à vous les parents pour arbitrer tout ce petit monde sans devenir chèvre.
    gros bisous

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s